=> Laki forum

Forum pour les musulmanes et les non musulmanes

AccueilFAQcomment fonctionne le forum?RechercherS'enregistrerGroupesConnexionCLIQUEZ ICIclique ici====>>>Lecture du coran en plusieurs langue avec traduction<<===Moteur de recherche Islamique Divers programmes pour femme et enfants a voirCorrespondance, amitie, echange entre Soeurs de toutes regions question islam c'est quoi l'islam convertie pourquoi savantVideo islamiqueAssociation islamique qui a pour objectif de propager et de fair Pour aider mon prochain et moi-même ( À CONSERVER ET À PROPAGER
         new  <<< messages depuis ta dernière visite ici                           <<< Tes messages   
                warda Bienvenue Invité warda                              


Partagez | 
 

 Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Jeu 24 Sep - 15:24





Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense




SHEIKH IBN BÂZ - LAJNAH AD-DÂ-IMA






par Ibn Abd Al-Hâdî









« Question à SHeikh Ibn BâZ »






Question :



Qu'en est-il de la récompense du jeûne des six jours de Chawwâl ? Et qu'en
est-il si une personne ne jeûne pas ces jours, alors que le mois [de Chawwâl] est passé ?




Réponse :



Le Jeûne des six jours de Chawwâl n'est pas un jeûne obligatoire [fardh], selon les dires du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) :



«Quiconque jeûne le mois de Ramadhân, puis le fait suivre des six jours du mois de Chawwâl ; son jeûne est considéré comme étant un jeûne continu. » Rapporté par l'Imâm Muslim dans son Sahîh.




Le hadîth cité [plus haut] prouve qu'il n'y a pas de mal à ce que le jeûne soit accompli de manière continue ou de manière discontinue.



Seulement, il est recommandé de les jeûner rapidement, selon les paroles d'Allâh - Subhânahu :



« [...] Et je me suis hâté vers Toi, Seigneur, afin que Tu sois satisfait » [1]




Et il y a des preuves Coraniques et des ahadîth [traditions] prophétiques qui prouvent les bienfaits dans la concurrence, et l'empressement à bien faire.

Il n'est pas obligatoire d'accomplir le jeûne des six jours du mois de Chawwâl de manière continue, seulement cela est meilleur, selon les dires du Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) :



« L'oeuvre la plus aimée par Allâh, c'est celle pratiquée avec régularité, minime soit-elle. »




Et il n'est pas prescrit de compenser les six jours de mois de Chawwâl, une fois ce mois passé la Sounnah n'a plus lieu d'être, que la raison pour laquelle [cette Sounnah] n'a pas été accomplie soit valable ou pas. [2]







« Questions aux Savants de Lajnah ad-Dâ-ima »




Question :



Le jeûne des six jours doit-il se faire immédiatement après la fête de « 'Aîd al-Fitr » du mois de Ramadhân, ou est-il permis de les jeûner plusieurs jours après, tant qu'on les fait dans le mois de Chawwâl ?



Réponse :



Il n'est pas demandé de jeûner immédiatement après la fête « 'Aîd
al-Fitr » car il permis de commencer un ou plusieurs jours après la
fête. On peut aussi jeûner des jours de manière continue ou discontinue
dans le mois de « Chawwâl » dans la mesure de ses possibilités.


Et l'action dans cela est facilitée, car il n'est pas obligatoire, mais plutôt une Sounnah. [3]



Question :



Que voyez-vous dans le jeûne des six jours après le Ramadhân, durant le
mois de Chawwâl, car il est souligné dans « al-Muwatâ » de l'Imâm
Mâlik, que l'Imâm Mâlik Ibn Anas a dit sur les six jours de Chawwâl,
que celui-ci n'a jamais vu une personne des gens de science [ahl
al-'ilm] et des jurisconsultes [fuqahâ] les jeûner ? et que ces jours
n'ont pas été recommandés par les Salafs, et que les gens de science y
trouvaient un blâme [quant au fait de les jeûner], de peur que cela
soit une innovation [bid'ah], et qu'ils soient liés au Ramadhân alors
qu'ils n'en font pas partie. Et ceci est la parole [tirée] de «
al-Muwatâ » au n°228 vol-1 ?




Réponse :



Il a été rapporté de façon sûre d'Abû Ayûb (radhiallâhu 'anhu) que le Prophète (sallallahu 'alayhi wa sallam) a dit :



« Quiconque jeûne le mois de Ramadhân, puis le fait suivre des six jours du mois de Chawwâl ; son jeûne est considéré comme étant un jeûne continu. » Rapporté par Ahmad, Muslim, Abû Dâwud, et at-Tirmidhî -rahimahumullah ta'ala-.




Ce hadîth est authentique et prouve que le jeûne des six jours de Chawwâl est une Sounnah ; celle-ci a été de plus, pratiquée par les Imâms ach-Châfi'î et Ahmad et un ensemble des Imâms parmi les savants.

Il n'est pas véridique
de comparer ce hadîth avec la pensée faite de certains savants qui
trouvaient blâmable le fait de jeûner [ces six jours], de peur que
l'ignorant ne les considèrent comme faisant partie du mois de Ramadhân,
ou de peur qu'il pense que cela soit obligatoire [de jeûner les six
jours], ou parce qu'il ne leur pas été recommandé par un des
prédécesseurs parmi les gens de science [ahl al-'ilm].
Certes cela n'est que supposition.

Cela [ce jeûne] ne contredit pas la Sounnah authentique, et celui qui sait est une preuve contre celui qui ne sait pas. [4]







[1] Coran, 20/84



[2] Madjmu' Fatâwa du SHeikh Ibn BâZ , vol-15 p.388-389



[3] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-'Ilmiyyah wal-Iftâ, vol-10 p.391



[4] Fatâwa Al-Lajnah Ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-'Ilmiyyah wal-Iftâ, vol-10 p.389-390



http://www.manhajulhaqq.com/article.php3?id_article=182


Dernière édition par Oum 'Abdi-LLAH (Laki) le Jeu 24 Sep - 20:52, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Jeu 24 Sep - 15:33

« Ce qui est le meilleur à faire pour le jeûne des six jours du mois de Chawwâl »




SHeikh al-Imâm Muhammad Ibn Sâlih al-‘Uthaymîne (rahimahullâh)








Ibn Abd Al-Hâdî







BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm





Question :



Qu’est-ce qui est le meilleur à faire pour le jeûne des six jours du mois de Chawwâl ?



Réponse :



Ce qui est le meilleur [al-Afdhal]
pour les six jours de Chawwâl, c’est de les jeûner juste après le jour
de « al-‘Aîd » [fête de fin Ramadhân] et qu’ils soient continus, comme
cela a été souligné par les gens de science [Ahl al-‘Ilm].
Et c’est cela qui est transmis dans la vérification du suivi mentionné dans le Hadîth :



« puis le fait suivre. » [1]




Car faire de la sorte est comme s’empresser de vouloir faire le bien
qui est incité par les textes [du Qor’ân et de la Sounnah], avec
sollicitation et félicité pour celui qui agit ainsi.
Et cela montre également l’énergie qui fait partie de la perfection de l’adorateur.




Certes, il ne faut pas que la personne laisse passer ces occasions qui
permettent de faire le bien, car la personne ne sait pas ce qu’il en
est de sa situation au dernier moment [de sa vie] et en fin de compte.
La personne doit se comporter de cette façon - je veux dire s’empresser
d’agir et de saisir l’occasion dans toutes ses affaires pour adopter la
bonne conduite lorsque s’éclaircit pour elle ce qui semble le plus
juste à faire. [2]



[1] Rapporté par al-Bukhârî et Muslim



[2] Madjmu ’ Fatâwa Ibn ’Uthaymîne, vol-20 p.20-21



http://www.manhajulhaqq.com/article.php3?id_article=335
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Jeu 24 Sep - 15:34

« Jeûner les 6 jours de Chawwâl avant d’avoir compenser les jours de Ramadhân ? »


SHeikh Ibn ‘Uthaymîne & al-Lajnah ad-Dâ-ima








Ibn Abd Al-Hâdî





BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm





Question :



Lorsque
qu’une femme doit [rattraper] des jours de Ramadhân, est-ce qu’il lui
est permis de donner priorité au jeûne des six jours de Chawwâl sur ce
qu’elle doit, ou doit-elle accorder priorité aux jours dus sur le jeûne
des six jours de Chawwâl ?




Réponse :



Quand une femme doit encore [rattraper] des jours de Ramadhân, alors elle ne doit pas jeûner les six jours de Chawwâl si ce n’est après rendu ce qu’elle doit [comme jour de jeûne], car le prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :



« Quiconque jeûne le mois de Ramadhân, puis le fait suivre des six jours du mois de Chawwâl... » [1]





Celui qui a encore des jours à compenser du mois de Ramadhân n’a pas
jeûné le Ramadhân [en entier], ainsi la personne n’atteindra pas la
récompense du jeûne des six jours de Chawwâl si ce n’est après qu’elle
ait fini de compenser les jours qu’elle doit.



Et si les jours manqués de jeûne englobent l’ensemble [du mois] de
Chawwâl, comme par exemple une femme qui a accouché et a eu ses
saignements, et qui n’a donc pas pu jeûner un jour de Ramadhân : ainsi
elle entame la compensation de son jeûne pendant le mois de Chawwâl, et
elle ne le finit pas avant l’entrée du mois de Dhul al-Qa’dah, elle
doit alors jeûner les six jours, et
elle aura la récompense de celle qui a jeûné au mois de Chawwâl, parce
qu’elle l’a retardé pour une raison valable, ainsi elle aura la
récompense.
[2]



Question :



Est-ce
que le jeûne des six jours de Chawwâl après le Ramadhân pour celui qui
n’a pas complété son Ramadhân est permis. Sachant que la personne n’a
pas jeûné 10 jours de Ramadhân pour une raison valable, aura t’elle la
récompense de celui qui a complété son jeûne de Ramadhân, puis fait
suivre les six jours de Chawwâl ? Sera t’elle comme une personne qui a
jeûné tout le temps ? Puisse Allâh vous récompenser par le bien.




Réponse :



Il appartient Seul à Allâh de déterminer la récompense des œuvres accomplies par Ses adorateurs.

Cela est un domaine réservé à Allâh - Djalla Wa ‘Alâ.

Allâh ne prive point la récompense de Son serviteur qui s’évertue à faire de bonnes oeuvres.



Comme Allâh - Ta’âla - dit :



« Nous ne laissons pas perdre la récompense de celui qui fait le bien. »

[3]




Il est du devoir de celui qui a un jeûne à rattraper de l’effectuer
d’abord avant de s’engager dans le jeûne des six jours de Chawwâl, car
la personne ne peut faire succéder le jeûne des six jours à celui du
Ramadhân que si elle a complété le Ramadhân. [4]



[1] Rapporté par al-Bukhârî



[2] Madjmu’ Fatâwa Ibn ‘Uthaymîne, Vol-20 p.19



[3] Coran, 18/30



[4] Fatâwa Al-Lajnah ad-Dâ-ima lil-Bouhouth Al-‘Ilmiyyah Wal-Iftâ, Vol-10 p.392-393



http://www.manhajulhaqq.com/article.php3?id_article=349
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Jeu 24 Sep - 15:35

Le mois de chawwâl



Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,

et tous ses compagnons !



D’après Muslim, selon un Hadith rapporté par Abû Ayyûb el Ansârî (t), le Prophète (r) a déclaré : « Quiconque jeûne le mois de ramadan auquel il fait suivre six jours de chawwâl, c’est comme s’il avait jeûné toute l’année. »[1]

Certains
anciens ont ainsi encouragé à jeûner six jours au cours du mois suivant
le ramadan, mais ils se divisent en trois opinions concernant la façon
de les accomplir. Les uns assument qu’il faille les jeûner
consécutivement, dès le début du mois. D’autres disent qu’il n’y a
aucune différence entre les jeûner consécutivement ou bien les répartir
à travers le mois. D’autres disent enfin qu’il ne faut pas les jeûner
tout de suite après l’Aïd étant donné que les fidèles
consacrent les premiers jours de la nouvelle lune à boire et à manger.
Il est possible toutefois de les faire trois jours avant ou après la
pleine lune.




Au
demeurant, ce dernier avis est le moins proche de la vérité. La plupart
des savants en effet, ne voient pas d’inconvénient à ce que l’on jeûne
le lendemain de l’Aïd.Il est conseillé de jeûner le mois de chawwâl en entier, car il faut savoir que ce mois jouit des mêmes mérites que celui de cha’bân,
sachant que ces deux mois encadrent celui du ramadan. Apparemment, il y
a plus de mérite à jeûner durant ces deux périodes que durant celles
des mois sacrés.




Or,
jeûner tout le ramadan auquel on ajoute six jours de chawwâl équivaut à
jeûner toute l’année, étant donné qu’une seule récompense en vaut dix
comme nous l’explique le Hadith de Thawbân, selon lequel le Prophète (
r) affirme : « Faire
le ramadan équivaut à dix mois de jeûne et faire six jours ensuite
équivaut à deux mois de jeûne ; cela correspond à jeûner une année
entière.
»[2]
En outre, il y a plusieurs avantages à jeûner chaque année les six jours de chawwâl pour les raisons suivantes :




-
Ces six jours effectués en plus du mois des jeûneurs permettent de
jouir d’une récompense équivalente à une année entière de jeûne comme
nous l’avons vue.


- Le jeûne pendant cha’bânet chawwâl est comparable aux prières surérogatoires rattachées aux prières obligatoires (Sunan e-Rawâtib).
Il permet de compenser les carences et les erreurs qui ont eu lieu au
cours du mois prescrit. Les actions obligatoires sont renforcées ainsi
le Jour de la Résurrection par les actions volontaires.


-
Ces six fameux jours sont le signe que le jeûne fut accepté par Allah,
car ils offrent à Son serviteur de faire suivre une bonne action par
une autre. Comme certains anciens le disent : la récompense d’une bonne
action est de la faire suivre par une autre bonne action. Faire suivre
une bonne action par une autre est le signe que la première fut
acceptée de la même façon qu’une mauvaise action effectuée après une
bonne action est le signe que celle-ci fut refusée.


- Prendre l’habitude de jeûner six jours après l’Aïd, qui correspond au jour où les récompenses sont distribuées aux jeûneurs, est une façon de remercier le Seigneur (I) d’avoir concédé à Ses serviteurs une telle faveur. C’est pourquoi, Allah (I) ordonne aux fidèles de L’évoquer à voix haute le jour de l’Aïd, par reconnaissance envers Lui, à travers le verset : (Afin que vous finissiez ses jours et que vous proclamiez la grandeur d’Allah ; ainsi serez-vous reconnaissants).[3]
À travers six jours de jeûne, le fidèle exprime sa gratitude envers Son
Seigneur pour lui avoir permis d’accomplir le jeûne, pour l’avoir aidé
à le jeûner en entier, et lui avoir pardonné ses péchés.




Si tu ne fais pas suivre tout bienfait de Ton Seigneur

Par une bonne œuvre, c’est un manque de reconnaissance



L’individu
doit remercier Allah pour lui avoir offert de jouir d’un bienfait
terrestre ou spirituel. Cet acte de reconnaissance lui-même dont il
fait preuve nécessite un autre acte de reconnaissance, car c’est Allah
qui lui a concédé de le faire. Cette reconnaissance entre dans un cycle
sans fin qui nous oblige à reconnaître notre incapacité à remercier le
Tout-Puissant comme il se doit, comme le dit le poète :




Si reconnaître Son bienfait est un autre bienfait

Je me dois donc pour cela le remercier

Car si ce n’était Sa faveur, comment le remercier

Au cours de toute une vie et de longues années



Par
contre, sombrer dans les péchés après le ramadan est une façon de
renier les bienfaits d’Allah. L’individu qui projette de revenir à ses
mauvaises habitudes une fois le mois terminé, verra son jeûne refusé et
les portes de la Miséricorde lui seront fermées.




-
Les actes de dévotion dont le fidèle fait preuve au cours du jeûne ne
doivent pas s’achever à la fin du mois, mais elles doivent se prolonger
jusqu’au dernier souffle de vie. Malheureusement, bon nombre de gens
attendent avec bonheur la fin du mois bénit qui commence à leur peser
et devenir long. Il est certain qu’un tel sentiment n’invite pas à
reprendre aussitôt le jeûne. Tandis que celui qui retrouve avec entrain
la joie de son abstinence juste après l’Aïd, démontre qu’il ne se lasse jamais d’adorer Allah à travers cette abstinence.


« Certaines gens redoublent d’efforts dans l’adoration pendant le ramadan fit-on remarquer à Bishr !

-
Quelles mauvaises gens sont-ils ! S’exclama-t-il, ils ne connaissent
vraiment Allah que pendant le ramadan ! Le vertueux est celui qui se
voue à l’adoration et qui fait des efforts toute l’année.
»



Par
ailleurs, il faut d’abord récupérer les jours non jeûnés durant le
ramadan avant de jeûner les six jours de chawwâl qui sont
surérogatoires. Il vaut mieux se décharger de sa dette le plus tôt
possible d’autant plus que celle-ci a un statut plus important. Les
savants ont des avis différents au sujet de savoir s’il est autorisé de
jeûner des jours de jeûne volontaires avant les jours non jeûnés durant
ramadanqui sont obligatoires. Même si cela est autorisé,
l’intérêt à jeûner les six jours de chawwâl est de les jeûner après
avoir jeûner le mois bénit entièrement. Ainsi, la récompense prévue
pour ces six jours concerne celui qui a consacré tout le mois précédent
au jeûne. Pour celui qui aurait manqué certains jours –indépendamment
du fait qu’il soit excusable – il n’aura pas une récompense équivalente
à une année de jeûne s’il ne les récupère pas avant d’entamer le jeûne
spécifique à chawwâl. Le mieux, c’est donc de consacrer les six jours
de chawwâl après avoir récupéré tous ses jours manquants afin de
récolter la récompense prévue pour celui qui effectue tout le ramadan,
et auquel il fait suivre six jours surérogatoires.


Le fidèle est en perpétuelle dévotion jusqu’à ses derniers instants. Selon el Hasan, Allah n’a fixé aucun terme à l’adoration en dehors de la mort, il s’est inspiré ensuite du verset suivant : (et adore Ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la conviction (la mort)).[4]
Ainsi, les années, les mois, les jours et les nuits sont des repères
temporels pour les bonnes œuvres. Cependant, les années s’écoulent vite
et le temps met un terme à toute chose en dehors de Celui qui l’a créé
et qui a consacré certains mérites à certaines périodes de l’année, car
Il est l’Eternel qui ne meurt pas. Il est le Dieu des hommes à tous les
instants, Il surveille et Il est Le témoin des œuvres de Ses créatures.
Gloire à Celui qui a offert à Ses serviteurs diverses occasions pour Le
servir et dans le but de les envelopper de Ses bienfaits immenses grâce
à une générosité qui Lui est infinie.




Après
en avoir terminé avec ses trois nobles mois dont le premier est le mois
sacré de rajab, et dont le dernier est le mois du jeûne, l’adorateur se
tourne vers une nouvelle aventure non moins palpitante, qui se
concrétise à travers le pèlerinage. Le fidèle passe ainsi d’une saison
à l’autre pour se consacrer aux divers rituels qui lui sont prescrits ;
il évolue ainsi dans une atmosphère de dévotion qui lui permet de se
rapprocher de Son Maître par son cœur qui baigne entre la crainte et
l’espoir. L’amant ne se lasse jamais de se dévouer à Son Maître à
travers des actes volontaires et n’a d’autre ambition que d’obtenir Sa
satisfaction.




L’amant ne veut rien d’autre que plaire à son Bien-aimé

Et il se soumet ainsi à tous les dévouements



Une
bonne action qui vient après une mauvaise l’efface, une bonne action
qui suit une bonne action est encore meilleure. Il est exécrable de
faire effacer une bonne action par une mauvaise. Un seul péché après le
repentir est pire que soixante-dix péchés avant, car la rechute
susceptible d’entraîner la mort, est pire que la maladie elle-même.




Jeunesse
repentante ! Il ne faut plus prendre le sein des passions après le
sevrage. Il faut simplement supporter la période difficile du sevrage.
En passant cette épreuve, vous trouverez que la saveur de la foi est
plus exquise que les passions, car Allah rend en mieux à quiconque
sacrifie une chose pour Son Visage :
(Si
Allah voit un bien dans vos cœurs, Il vous donnera une meilleure chose
que celle qui vous a été enlevée et vous pardonnera vos péchés
).[5]
Mais ce discours s’adresse aux jeunes ! Quant au vieil homme qui
replonge dans la faute à la fin du ramadan, sa situation est bien plus
grave, car un jeune au moins espère toujours se repentir à la fin de sa
vie, bien qu’il ne soit pas à l’abri de se faire surprendre par la
mort. De sa barque, un vieil homme voit déjà la berge de l’île funeste
qui l’attend au loin, sur quoi peut-il alors reposer ses espoirs !




Que les prières d’Allah et Son Salut soient sur Mohammed, ainsi que sur ses proches,

et tous ses Compagnons !

Adaptation de : Latâif el Ma’ârif fîmâ el ‘Âm min el Wazhâif d’ibn Rajab.






Par : Karim Zentici





Le bureau de prêche de Rabwah (Ryadh)

www.islamhouse.com

L’islam à la portée de tous !


Dernière édition par Oum 'Abdi-LLAH (Laki) le Ven 25 Sep - 19:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Jeu 24 Sep - 15:36

__________________________________________________________




1-Quand peut-on débuter les 6 Jours ? :



" Les6
Jours peuvent être accomplit de manière séparée ou enchaineé, que la
personne entame les 6 jours dès le lendemain de l'Aîd ou débute au
millieu du mois ou à partir du vingtième jours l'important est de les
accomplir avant que l'on sorte du Mois de Chawal
.[..]"



Fatwa du Sheikh Othaimine :






http://www.ibnothaimeen.com/all/noor/article_2752.shtml








2-Doit-on commencer par les 6 Jours ou d'abord rattrappér les jours qu'on a manqué du mois de Ramadan ?





Question :



Est-il permis d'accomplir les 6 jours de Chawal avant de rattrapper les jeûnes obligatoires manqués du mois de Ramadan ?



Réponse :



Les Gens de science ont divergés sur ce point, mais l'avis authentique
est que ce qui est légiferé c'est de commencer par rattrapper les jours
de jeûnes manqués durant le Mois de Ramadan puis de les faire suivre
les 6 Jours de Chawal. La preuve de cela est la parole du prophète :



" Quiconque jeûne le Ramadan et le fait suivre par le jeûne de six jours de shawal est comme quelqu’un qui a Jeûné tout le temps ".



[Rapporté par Mouslim, Abou Dawoud, at-Tarmidhi, An-Nassaï et ibn Majda]





Or celui qui commence par les 6 jours de Chawal et non par le
rattrapage des jours de jeûnes obligatoires manqués, n'aura pas fait
suivre le Ramadan par Chawal mais seulement partie de Ramadan.


La preuve reside également dans le fait que le rattrapage des jours
manqués est obligatoire alors que les 6 jours sont des jeûnes
surérogatoires, ce qui signifie qu'on doit accorder davantage d'interêt
et d'importance à l'obligatoire par rapport au surérogatoire.




Sources : Site de Lajna Ad-daîma



http://www.alifta.com/sites/iftaa/Re2asa/OccasionalFatawa.aspx?View=Hit&NodeID=1372&PageNo=1&SectionID=4





Ps : Il existe trois avis sur ce sujet :



1-il
y a Ceux qui affirment qu'il est tout a fait permis de jeuner les six
jours de Chawal avant de rattrapper les jours de jeûnes manqués.



2-Ceux qui affirment qu'il est détestable de jeûner les 6 jours de Jeûnes avant de rattraper les jours de jeûnes manqueé.



3-Ceux
qui affirment qu'il n'est pas permis de jeûner les six jours avant
d'avoir rattrapé les jours de jeûnes manqué. Ce dernier avis est Incha
Allah le plus authentique vue les nombreuses preuves.


recherche du frere Abou-Houdeyfa de fourqane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Ven 25 Sep - 19:16

1254. Selon Abou Ayyoùb (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix
et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "Celui qui a jeûné le mois de
Ramadan puis l'a fait suivre de six jours de chawwàl, c'est comme s'il
avait jeûné tout le temps
". (Mouslim)



عن أبي أيوب رَضِيَ اللَّهُ عَنهُ أن رَسُول اللَّهِ صَلَّى اللَّهُ عَلَيهِ وَسَلَّم قال:
من صام رمضان آم أتبعه ستاً من شوال كان كصيام الدهر
رَوَاهُ مُسلِمٌ







D’après Muslim, selon un Hadith rapporté par Abû Ayyûb el Ansârî (t),
le Prophète (r) a déclaré : « Quiconque jeûne le mois de ramadan auquel
il fait suivre six jours de chawwâl, c’est comme s’il avait jeûné toute
l’année.
»[1]



Certains anciens ont ainsi encouragé à jeûner six jours au cours du
mois suivant le ramadan, mais ils se divisent en trois opinions
concernant la façon de les accomplir. Les uns assument qu’il faille les
jeûner consécutivement, dès le début du mois. D’autres disent qu’il n’y
a aucune différence entre les jeûner consécutivement ou bien les
répartir à travers le mois. D’autres disent enfin qu’il ne faut pas les
jeûner tout de suite après l’Aïd étant donné que les fidèles consacrent
les premiers jours de la nouvelle lune à boire et à manger. Il est
possible toutefois de les faire trois jours avant ou après la pleine
lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸Super membre¸•¯)
(¯•¸Super membre¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 78
Réputation : 1
Points : 79
Date d'inscription : 01/02/2009

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Mar 29 Sep - 17:39

Assalemou aleykouna ;

macha ALLAH , jazakALLAH ou kheiran pour cet important rappel ,

Assalemou aleykouna , oumtaymiya
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

(¯•¸ Administratrise¸•¯)
(¯•¸ Administratrise¸•¯)
avatar

Mon Profile
Nombre de messages : 1840
Réputation : 20
Points : 1994
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   Mer 30 Sep - 13:10



oum taymiya

qu' tha'ala recompense vos freres et soeurs qui participe, traduit ... pour la da'wa pour la cause d' tha'ala
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Mon Profile

MessageSujet: Re: Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense   

Revenir en haut Aller en bas
 

Le Jeûne des six jours de « Chawwâl » ainsi que sa récompense

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
=> Laki forum :: Islam الاسلام :: Islam :: Jeune et fêtes-





Design & Copyright by Forum Laki © Tous droits réservés, 2006-2010



Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit